Janvier, c’est le temps de...

18 mars 2020

AUTOUR DE LA MAISON
Garder en tout temps les entrées, les allées, les escaliers et les balcons déneigés et déglacés. Utiliser un sel de déglaçage ou un produit déglaçant qui n’abîme pas les surfaces.

Balayer la neige qui s’accumule sur les corniches, galeries et balcons.

Enlever régulièrement les accumulations de glace ou de neige sur la thermopompe.

Retirer régulièrement la glace accumulée au bout des gouttières descendantes.

L’excès de neige ou de glace peut endommager la toiture en hiver. Enlever le surplus en gardant les deux pieds au sol, sinon, faire appel à un spécialiste.

DANS LE JARDIN
Extérieur
Récupérer les branches du sapin de Noël et les déposer autour des troncs des arbustes et sur les plates-bandes des vivaces comme paillis hivernal.

Enlever la neige qui alourdit les branches des haies et des arbustes de petite taille ou à branches fines, après les chutes de neige importantes.

Éviter d’épandre du sel de déglaçage sur la pelouse et les arbustes.

Secouer les arbres et les arbustes quand ils sont pleins de verglas pour éviter qu’ils ne cassent.

Il est possible de tailler les arbres par temps doux.

INTÉRIEUR
Pour palier le manque de lumière, rapprocher les plantes d’intérieur des fenêtres ou les placer temporairement devant une fenêtre plus ensoleillée.

Arroser souvent les plantes d’intérieur car l’air issu du chauffage trop sec fait assécher la pointe et le bord des feuilles ou les fait s’enrouler vers le bas. L'air sec favorise aussi les infestations d'insectes.

Vérifier l’état des bulbes tendres (glaïeuls, bégonias, cannas, dahlias, etc.) qui ont été rentrés cet automne. S’ils sont flétris, c’est qu’ils manquent d’eau. S’ils sont pourris, les retirer sans tarder afin d’éviter de propager la maladie aux autres bulbes.

Il est temps de faire les semis de bégonias tubéreux, de pensées, d’impatientes et de géraniums, mais aussi de poireaux, d’oignons espagnols et d’asperges. Certains fines herbes tel que la ciboulette, le romarin et la lavande peuvent aussi être semées à l’intérieur en janvier.

Choisir et commander les variétés de semences de légumes dans les catalogues.

DANS LA MAISON
S’assurer que les contours des portes, fenêtres, radiateurs et prises et commutateurs électriques ne laissent pas passer d’air froid. Si oui, installer des coupe-bises: lamelles souples, brosses ou boudins compressibles qui freinent les infiltrations d'air.

Isoler vos tuyaux d’eau chaude en les enrobant d’une gaine ou d’un ruban isolant afin de réduire vos factures d’énergie.

Si le sous-sol n’est pas fini, vérifier la qualité de l’isolation. Remplacer ou ajouter de la laine isolante ou de la mousse de polystyrène (styrofoam) au besoin.

Installer des thermostats programmables qui réduisent temporairement la température la nuit et pendant les absences afin de réduire les coûts de chauffage.

Nettoyer ou remplacer le filtre de la fournaise à toutes les saisons ou une fois par année. Vérifier l’état du réservoir de mazout. Porter une attention particulière aux fuites d’huile possible, à l’indicateur du niveau d’huile, au filtre, au tuyau de remplissage, etc.

Installer des ventilateurs de plafond dans les pièces plus froides de la maison. En inversant les pales vers la droite, les ventilateurs poussent l’air chaud vers le bas et assurent une meilleure circulation de la chaleur.

S’assurer que le filtre de l’échangeur d’air est propre. En hiver, nettoyer le filtre de l’échangeur d’air tous les mois. Couper l’alimentation électrique de l’appareil et enlever le filtre. Le plonger dans une solution de vinaigre et d’eau et le laisser sécher avant de la réinstaller.

Nettoyer régulièrement le filtre de la hotte de la cuisinière dans l’eau savonneuse et le rincer à fond avant de la réinstaller.

Nettoyer et dépoussiérer le couvercle du ventilateur de la salle de bains.

Vérifier le taux d’humidité de la maison à l’aide d’un hygromètre. Il devrait se situer entre 30% et 55%. Si le taux d’humidité est inférieur à 30%, utiliser un humidificateur afin de prévenir les problèmes d’assèchement de la peau, d’allergies cutanées et les ennuis respiratoires.

Inspecter les pièces les plus exposées à l’humidité (salles de bains, sous-sol, etc.). Vérifier l’apparition de moisissures sur les murs, les plafonds, les appareils d’éclairage, les cadres des fenêtres et les tuyaux d’eau froide. Nettoyer immédiatement toutes traces de moisissures à l’aide d’un détersif conçu à cet effet et essuyer la surface avec un chiffon propre et humide. Pour éviter que la moisissure ne réapparaisse, ajuster la ventilation de la pièce et éliminer les sources d’humidité.

Vérifier les joints de calfeutrage autour du bain, de la douche, du lavabos et de la cuvette dans la salle de bains. Réparer les fissures et les joints montrant de l’usure avec un scellant.

L’hiver est propice aux retouches de peinture. Identifier les surfaces où la peinture a été endommagée, particulièrement les plinthes et les cadres de portes. Utiliser un pinceau fin pour effectuer les retouches.

Faire le tour des appareils sanitaires de la maison et vérifier s’ils fuient. Remplacer les rondelles d’étanchéité des robinets qui fuient. Déboucher les drains de la douche, du bain, du lavabo et de l’évier s’ils sont partiellement obstrués.


| Gatineau | Hull | Aylmer | Achat d'une Maison | Propriété Résidentielle | Courtier Immobilier | Keller Williams | Outaouais | Janvier | Entretien | Travaux | Blog |

ACCUEIL

Décoration et travaux