Février, c’est le temps de...

12 février 2017

AUTOUR DE LA MAISON
Balayer la neige qui s’accumule sur les corniches, galeries et balcons.

Retirer régulièrement la glace accumulée au bout des gouttières descendantes.

L’excès de neige ou de glace peut endommager la toiture en hiver. Enlever le surplus en gardant les deux pieds au sol, sinon, faire appel à un spécialiste.

DANS LE JARDIN
Extérieur
Enlever la neige qui alourdit les branches des haies et des arbustes de petite taille ou à branches fines, après les chutes de neige importantes.

Éviter d’épandre du sel de déglaçage sur la pelouse et les arbustes.

Il est possible de tailler les arbres par temps doux.

INTÉRIEUR
Pour palier le manque de lumière, rapprocher les plantes d’intérieur des fenêtres ou placer temporairement devant une fenêtre plus ensoleillée.

Il est temps de faire les semis d’annuelles (bégonias des plates-bandes, coléus, géraniums, pensées, pervenches de Madagascar, pétunias, etc.) à l’intérieur. Semées en février, les bisannuelles et vivaces telles que la grande marguerite, l’hibiscus, le lupin, la gaillarde, le pied d’alouette, la rudbeckie et quelques variétés de roses-trémières seront assez avancées lors du repiquage pour fleurir dès la première année.

Bouturer les plantes «quatre-saisons» (bégonias, coléus, géraniums, impatientes, etc.). Prélever des tiges de 10 à 15 cm et supprimer les feuilles inférieures. Placer les boutures dans un sac de terreau humide et le recouvrir d’un sac de plastique transparent pendant quelques semaines, jusqu’à l’enracinement. Ne pas recouvrir les géraniums car ils risquent de pourrir.

Dès la mi-février, c’est le moment de rempoter, tailler et bouturer les plantes d’intérieur. Tailler les plantes et utiliser les tiges supprimées comme boutures. Commencer à donner de l’engrais aux plantes d’intérieur.

Choisir et commander les variétés de semences de légumes et de tomates dans les catalogues.

Commencer les semis intérieurs de céleris, de poireaux, d’oignons et d’asperges. La ciboulette, le basilic, l’estragon, la marjolaine, la menthe, le persil, la sauge, le thym, le romarin et la lavande peuvent aussi être semés à l’intérieur durant le mois de février.

Ressortir les plantes conservées au froid et au sec (fuchsias, géraniums, etc.) et les placer à la lumière. Augmenter graduellement les arrosages au fur et à mesure que la croissance reprend.

Vers la fin février, commencer les semis intérieurs des mufliers et du phlox.

DANS LA MAISON
S’assurer que le filtre de l’échangeur d’air est propre. En hiver, nettoyer le filtre de l’échangeur d’air tous les mois. Couper l’alimentation électrique de l’appareil et enlever le filtre. Le plonger dans une solution de vinaigre et d’eau et le laisser sécher avant de la réinstaller.

Nettoyer régulièrement le filtre de la hotte de la cuisinière dans l’eau savonneuse et le rincer à fond avant de la réinstaller.

Vérifier le taux d’humidité de la maison à l’aide d’un hygromètre. Il devrait se situer entre 30% et 55%. Si le taux d’humidité est inférieur à 30%, utiliser un humidificateur afin de prévenir les problèmes d’assèchement de la peau, d’allergies cutanées et les ennuis respiratoires.

Inspecter les pièces les plus exposées à l’humidité (salles de bains, sous-sol, etc.). Vérifier l’apparition de moisissures sur les murs, les plafonds, les appareils d’éclairage, les cadres des fenêtres et les tuyaux d’eau froide. Nettoyer immédiatement toutes traces de moisissures à l’aide d’un détersif conçu à cet effet et essuyer la surface avec un chiffon propre et humide. Pour éviter que la moisissure ne réapparaisse, ajuster la ventilation de la pièce et éliminer les sources d’humidité.

Vérifier les joints de calfeutrage autour du bain, de la douche, du lavabos et de la cuvette dans la salle de bains. Réparer les fissures et les joints montrant de l’usure avec un scellant.

L’hiver est propice aux retouches de peinture. Identifier les surfaces où la peinture a été endommagée, particulièrement les plinthes et les cadres de porte. Utiliser un pinceau fin pour effectuer les retouches.

Faire le tour des appareils sanitaires de la maison et vérifier s’ils fuient. Remplacer les rondelles d’étanchéité des robinets qui fuient. Déboucher les drains de la douche, du bain, du lavabo et de l’évier s’ils sont partiellement obstrués.

Source La Presse Montréal

| Gatineau | Hull | Achat d'une Maison | Propriété Résidentielle | Courtier Immobilier | Keller Williams | Outaouais | Hypothèque | Prets | Financement | Décorations | Travaux | Rénovations |

ACCUEIL

Décoration et travaux