Calendrier d’entretien pour la maison - Printemps

10 mai 2018

Un entretien régulier, voilà le secret

Inspecter régulièrement sa maison et en faire un bon entretien, c'est tout ce qu'il faut pour protéger votre investissement. Peu importe que vous fassiez quelques tâches de temps en temps ou en une seule fois, il importe de prendre l'habitude de s'y mettre. Établissez une routine et vous constaterez que les tâches sont faciles à faire et n'exigent pas tellement de temps. Un calendrier d'entretien saisonnier peut faire échec à la plupart des problèmes les plus courants – et les plus coûteux – avant même qu'ils ne surviennent. Au besoin, utilisez un appareil photographique pour prendre des photos de tout ce que vous aimeriez montrer à un expert afin d'obtenir son avis, pour suivre l'évolution d'une situation ou encore pour vous en rappeler plus tard.

En prenant connaissance des conseils donnés ci-dessous, vous apprendrez comment protéger votre investissement et quoi faire pour que votre foyer demeure un endroit sûr où il fait bon vivre.

Si vous ne vous sentez pas capable d'effectuer certains des travaux d'entretien décrits ci-dessous ou s'il vous manque de l'équipement (une échelle par exemple), il faudrait peut-être envisager d'engager quelqu'un qui s'y connaît et qui pourra vous aider.

L'entretien saisonnier d'une habitation

La plupart des activités d’entretien sont saisonnières. En automne, il faut préparer la maison pour l’hiver, une saison très exigeante pour votre maison. Durant les mois d’hiver, il faut bien suivre un calendrier d’entretien régulier et essayer de déceler les problèmes potentiels afin de prendre les mesures correctrices le plus tôt possible. Le printemps venu, c’est le moment d’évaluer les dommages causés par l’hiver, de commencer les réparations qui s’imposent et de se préparer au temps plus clément. Durant l’été, un certain nombre de tâches d’entretien peuvent être effectuées à l’intérieur comme à l’extérieur : réparer les allées et les marches, repeindre certains éléments et vérifier la cheminée et la toiture.

Même si la plupart des travaux d'entretien sont saisonniers, vous devez vérifier fréquemment certains points tout au long de l'année :

-Assurez-vous que les prises d'air et les bouches d'évacuation à l'intérieur et à l'extérieur ne sont pas obstruées par de la neige ou des débris.

-Vérifiez et nettoyez chaque mois le filtre de la hotte de cuisinière.
Testez chaque mois les disjoncteurs différentiels des prises de courant qui en possèdent en appuyant sur le bouton d'essai, ce qui devrait libérer le bouton de réenclenchement.

-Si vous avez de jeunes enfants à la maison, équipez vos prises de courant de capuchons de sécurité.
Vérifiez régulièrement si la maison comporte des dangers pour la sécurité, comme une rampe d'escalier branlante, un bout de revêtement de sol qui se soulève ou qui gondole, un avertisseur de fumée défectueux, et ainsi de suite.

-Le moment idéal pour exécuter les travaux durant une saison donnée varie non seulement d'une région à l'autre du Canada, mais aussi d'année en année au sein d'une même région. C'est pourquoi nous n'avons pas précisé de mois pour chaque saison. Le calendrier d'entretien suggéré ici est donc plutôt un guide général que vous adapterez en fonction de votre situation particulière. Vous pourriez vous-même diviser les saisons en mois pour répartir le travail à faire.

Printemps:

-Après avoir consulté le manuel d’entretien de votre chauffe-eau, vérifiez avec soin la température et la soupape de décharge afin d’être certain qu’elle n’est pas figée. Attention : ce test pourrait faire gicler de l’eau suffisamment chaude pour causer des brûlures.

-Vérifiez, nettoyez ou remplacez les filtres du générateur de chaleur tous les mois au cours de la saison de chauffage. Les filtres des dispositifs de ventilation, comme ceux des ventilateurs récupérateurs de chaleur, doivent être vérifiés tous les deux mois.

-Au besoin, faites faire l’entretien du foyer ou du poêle à bois ainsi que de la cheminée.

-Fermez, videz et nettoyez l’humidificateur du générateur de chaleur, et fermez le registre de l’humidificateur du générateur de chaleur associé à un climatiseur central.

-Rétablissez l'alimentation électrique du climatiseur et vérifiez son bon fonctionnement. Faites-le entretenir tous les deux ou trois ans.

-Nettoyez ou remplacez le filtre du climatiseur s'il y a lieu.

-Vérifiez le déshumidificateur et videz-le : nettoyez-le au besoin.

-FERMEZ la veilleuse du générateur de chaleur et du foyer au gaz lorsque c’est possible.

-Faites analyser l'eau de votre puits pour en déterminer la qualité. Il est recommandé de faire effectuer une analyse bactérienne tous les six mois.

-Vérifiez les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité, et remplacez les piles.

-Nettoyez les fenêtres, les moustiquaires et la quincaillerie, et remplacez les contre-fenêtres par des moustiquaires. Vérifiez les moustiquaires d’abord et procédez aux réparations ou aux remplacements qui s’imposent.

-Une fois que tout danger de gel est passé, ouvrez le robinet d'arrêt raccordé au robinet extérieur affecté au tuyau d'arrosage.

-Examinez les murs de fondation pour déceler des fissures, des infiltrations ou des signes d'humidité, et réparez ce qui doit l'être.

-Vérifiez si la pompe de puisard fonctionne correctement avant le dégel du printemps. Assurez-vous que le tuyau de décharge est bien raccordé et évacue l'eau loin des fondations.

-Remettez de niveau les marches extérieures ou les terrasses qui ont bougé en raison du gel ou d'un tassement du sol.

-Vérifiez si le parement extérieur présente des ouvertures par lesquelles pourraient entrer de petits animaux comme des chauves-souris ou des écureuils.

-Vérifiez les gouttières et les tuyaux de descente pour repérer les joints lâches, rattacher les éléments qui ne sont plus fixés à la maison, dégager tout blocage et vous assurer que l'eau s'écoule loin des fondations.

-Enlevez les débris qui se sont accumulés dans les fossés et sous les ponceaux.

-Au besoin, réparez et repeignez les clôtures défraîchies – laissez les clôtures en bois sécher adéquatement avant de vous attarder à cette tâche.

-Faites l'entretien printanier du terrain et, au besoin, fertilisez les jeunes arbres.

Source SCHL


ACCUEIL

Décoration et travaux