Calendrier d’entretien pour la maison - Automne

21 septembre 2017

Un entretien régulier, voilà le secret

Inspecter régulièrement sa maison et en faire un bon entretien, c'est tout ce qu'il faut pour protéger votre investissement. Peu importe que vous fassiez quelques tâches de temps en temps ou en une seule fois, il importe de prendre l'habitude de s'y mettre. Établissez une routine et vous constaterez que les tâches sont faciles à faire et n'exigent pas tellement de temps. Un calendrier d'entretien saisonnier peut faire échec à la plupart des problèmes les plus courants – et les plus coûteux – avant même qu'ils ne surviennent. Au besoin, utilisez un appareil photographique pour prendre des photos de tout ce que vous aimeriez montrer à un expert afin d'obtenir son avis, pour suivre l'évolution d'une situation ou encore pour vous en rappeler plus tard.


En prenant connaissance des conseils donnés ci-dessous, vous apprendrez comment protéger votre investissement et quoi faire pour que votre foyer demeure un endroit sûr où il fait bon vivre.

Si vous ne vous sentez pas capable d'effectuer certains des travaux d'entretien décrits ci-dessous ou s'il vous manque de l'équipement (une échelle par exemple), il faudrait peut-être envisager d'engager quelqu'un qui s'y connaît et qui pourra vous aider.

L'entretien saisonnier d'une habitation:

La plupart des activités d’entretien sont saisonnières. En automne, il faut préparer la maison pour l’hiver, une saison très exigeante pour votre maison. Durant les mois d’hiver, il faut bien suivre un calendrier d’entretien régulier et essayer de déceler les problèmes potentiels afin de prendre les mesures correctrices le plus tôt possible. Le printemps venu, c’est le moment d’évaluer les dommages causés par l’hiver, de commencer les réparations qui s’imposent et de se préparer au temps plus clément. Durant l’été, un certain nombre de tâches d’entretien peuvent être effectuées à l’intérieur comme à l’extérieur : réparer les allées et les marches, repeindre certains éléments et vérifier la cheminée et la toiture.

Même si la plupart des travaux d'entretien sont saisonniers, vous devez vérifier fréquemment certains points tout au long de l'année :

-Assurez-vous que les prises d'air et les bouches d'évacuation à l'intérieur et à l'extérieur ne sont pas obstruées par de la neige ou des débris.

-Vérifiez et nettoyez chaque mois le filtre de la hotte de cuisinière.

-Testez chaque mois les disjoncteurs différentiels des prises de courant qui en possèdent en appuyant sur le bouton d'essai, ce qui devrait libérer le bouton de réenclenchement.

-Si vous avez de jeunes enfants à la maison, équipez vos prises de courant de capuchons de sécurité.

-Vérifiez régulièrement si la maison comporte des dangers pour la sécurité, comme une rampe d'escalier branlante, un bout de revêtement de sol qui se soulève ou qui gondole, un avertisseur de fumée défectueux, et ainsi de suite.

Le moment idéal pour exécuter les travaux durant une saison donnée varie non seulement d'une région à l'autre du Canada, mais aussi d'année en année au sein d'une même région. C'est pourquoi nous n'avons pas précisé de mois pour chaque saison. Le calendrier d'entretien suggéré ici est donc plutôt un guide général que vous adapterez en fonction de votre situation particulière. Vous pourriez vous-même diviser les saisons en mois pour répartir le travail à faire.

Automne:

-Demandez à une entreprise spécialisée de faire l’entretien de votre générateur de chaleur (« fournaise ») ou de votre installation de chauffage; tous les deux ans pour un générateur de chaleur fonctionnant au gaz, et chaque année pour un appareil au mazout (« huile »), ou selon les recommandations du fabriquant.

-Si vous possédez un climatiseur central, assurez-vous que le bac de récupération d'eau placé sous le serpentin refroidisseur dans le plénum du générateur de chaleur se vide bien et est propre.

-Lubrifiez la pompe de circulation du système de chauffage à eau chaude.

-Purgez l’air des radiateurs à eau chaude.

-Coupez l'alimentation électrique du générateur à air pulsé et vérifiez l’usure, la tension ou le bruit de la courroie du ventilateur s'il y en a une et nettoyez les pales du ventilateur.

-Vérifiez la présence de toute obstruction dans la cheminée, comme un nid.

-Passez l'aspirateur sur les plinthes électriques pour enlever la poussière.

-Enlevez les grilles de l’installation à air pulsé, puis passez l’aspirateur à l’intérieur des conduits.

-ALLUMEZ la veilleuse (« flamme pilote ») du générateur de chaleur au gaz (s’il y en a une), mettez le thermostat en mode « chaleur » (« Heat ») et mettez à l’essai l’appareil en montant la température de consigne jusqu’à ce que le générateur de chaleur se mette en marche. Une fois que vous aurez confirmé le bon fonctionnement de l’appareil, ramenez la température de consigne au degré voulu.

-Vérifiez, nettoyez ou remplacez les filtres du générateur de chaleur tous les mois au cours de la saison de chauffage. Les filtres des dispositifs de ventilation, comme ceux des ventilateurs récupérateurs de chaleur, doivent être vérifiés tous les deux mois.

-Vérifiez l’état des conduits raccordés au ventilateur récupérateur de chaleur. Assurez-vous que les joints sont bien étanches (au moyen de ruban d’aluminium ou de mastic) et que l’isolant des conduits ainsi que toute enveloppe isolante sont intacts.

-Si le ventilateur récupérateur de chaleur n’a pas fonctionné durant l’été, nettoyez les filtres et les plaques, et versez de l’eau dans le tuyau d’écoulement afin de le mettre à l’essai.

-Vérifiez le fonctionnement des ventilateurs d'extraction et de la hotte de cuisinière. Si possible, confirmez que le tirage est suffisant en observant la bouche d'évacuation extérieure (le débit d'air devrait être suffisant pour maintenir le registre extérieur ouvert). Vous trouverez une façon simple d'évaluer le débit d'air dans le feuillet documentaire de la collection « Votre maison » de la SCHL intitulé Essai de mesure du débit d'air à l'aide d'un sac à ordures.

-Vérifiez les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité, et remplacez les piles.

-Nettoyez votre humidificateur portatif si vous en possédez un.

-Vérifiez votre pompe à puisard et le tuyau de décharge afin de vous assurer que tout est en ordre et que rien n’obstrue le tuyau ou que celui-ci ne présente pas de fuites visibles.

-Remplacez les moustiquaires des fenêtres par des contre-fenêtres.

-Enlevez les moustiquaires situées du côté intérieur des fenêtres à battant afin de permettre à l’air provenant de l’installation de chauffage de prévenir la condensation sur le vitrage des fenêtres et de laisser entrer davantage d’énergie solaire gratuite.

-Assurez-vous que les fenêtres et les lanterneaux (puits de lumière) se ferment de façon étanche et réparez ou remplacez le coupe-froid au besoin.

-Assurez-vous que toutes les portes extérieures sont bien étanches lorsqu'elles sont fermées, et vérifiez que les autres portes fonctionnent correctement. Au besoin, changez le coupe-froid.

-S'il y a une porte entre votre maison et votre garage, vérifiez le réglage du dispositif de fermeture automatique pour vous assurer qu'il ferme la porte complètement.

-Recouvrez la partie extérieure du climatiseur et coupez l'alimentation électrique.

-Assurez-vous que la pente du sol autour de votre maison permet d'évacuer les eaux pluviales loin des murs de fondation, de sorte que votre sous-sol ne soit pas inondé.

-Retirez les feuilles mortes qui se sont accumulées dans les gouttières et sur le toit, et faites couler de l'eau dans le tuyau de descente pour voir si l'eau s'écoule bien.

-Videz et entreposez les tuyaux d’arrosage. Fermez le robinet d’arrêt raccordé aux robinets extérieurs et vidangez les tuyaux correspondants (à moins d’avoir des robinets à l’épreuve du gel).

-Faites analyser l’eau de votre puits pour en déterminer la qualité. Il est recommandé de faire effectuer une analyse bactérienne tous les six mois.

-Si vous avez une fosse septique, mesurez le niveau des boues et le chapeau pour déterminer s’il y a lieu de la faire vider avant le printemps. La fosse doit être vidangée au moins tous les trois ans.

-Protégez votre aménagement paysager contre l’hiver, entreposez vos meubles extérieurs, préparez le jardin et, au besoin, protégez les jeunes arbres ou les arbustes contre la saison froide.


| Gatineau | Hull | Aylmer | Achat d'une Maison | Propriété Résidentielle | Courtier Immobilier | Keller Williams | Outaouais | Calendrier | Entretien | Blog | Automne | Conseils

ACCUEIL

Décoration et travaux